Christian Ritter - Le Miel de Laribees

L'INTERVIEW

LE SAVIEZ-VOUS?

Afin d’éviter les bactéries, le miel se cristallise, il se met en mode autodéfense.

1/ Qu’est ce qui vous a motivé a devenir un apiculteur?

 

A 4ans, je suivais mon oncle partout où il allait pour découvrir tous les jours un peu plus l’univers des abeilles. 

J'ai eu l’envie d’aventure et de passion lorsque mon fils avait 3ans. 

J'ai donc fait une demande au département vétérinaire afin d’obtenir une autorisation pour devenir apiculteur.

 

2/ Entretenez- vous une certaine collaboration avec FAREI? Partagez-vous vos connaissances avec cette institution?

 

J’aurais bien aimé partager mes connaissances avec FAREI et pourquoi pas développer une collaboration. 

Cependant, je partage deja mon savoir-faire et forme également ceux intéressés au Diocese Protestant. 

 

3/ Pourquoi avoir choisis Madagascar comme pays de production?

 

Nous ciblons les régions en fonction de leur plantations. 

Par exemple, nous avons choisis la région de Manaour pour ses plantations de Niaouli. 

Notre certification de miel se fait également à Madagascar. 

3/Combien comptez-vous de ruches a Madagascar?


Nous comptons plus de 2500 ruches réparties dans plusieurs villages. 

 

4/ Combien compte-t-on d’abeilles en moyenne par ruche?

 

Nous pouvons compter jusqu’à 60,000 abeilles environ par ruche.

 

5/ Quelle est la production de miel par ruche?

 

Chaque ruche comporte environ 10 cadres, chaque cadre peut accueillir entre 1 et 1,5kg de miel dépendant de la grosseur du cadre.

 

6/ Quelles sont les différentes étapes entre la collecte du nectar sur les fleurs par les abeilles et la fabrication du miel dans la ruche ?

 

L’abeille va entrer dans la ruche, elles vont se passer le miel entre elles, tel un travail à la chaine d'usine.   

Les abeilles ont une méthode bien à elles, elles conservent le miel par le sucre.

Le miel est du sucre déjà digéré.

Méthode très connue de nos grand-mères. 

Les abeilles se remplissent de miel pour le long voyage et envoient des “éclaireurs” pour prévenir le potentiel danger et observer l'environnement qui les attend. 

 

Lorsque la reine est trop vieille, les abeilles ont trois alternatives; soit elles prennent un oeuf de 0 à 3 jours, le choient afin qu’il puisse devenir une future reine; soit une abeille va se désigner et quitter la ruche; ou soit les abeilles vont tuer la reine et la remplacer.

 

L'essaim est très fragile à cette periode precise. 
 

7/ Que pensez vous de la situation des abeilles a l’Ile Maurice depuis les années passées?

 

Depuis l’année dernière, les ruches sont attaquées par une petite carapate nommée la varoi, celle-ci mortelle pour les abeilles.

La situation devient critique et l’homme devient un facteur primordiale dans la conservation des abeilles.

Nous encourageons les apiculteurs dans la production de miel ainsi aux consommateurs d’avoir leur propre ruche chez eux.  

Credits Photos: C. Ritter


Merci christian Ritter et succès ! 

Merci a Christian qui a su prendre son temps pour nous partager l'univers des abeilles.

Un homme passionné et passionnant